Management des systèmes informatiques

Le management des systèmes informatiques est surtout un management de la rentabilité : si on utilise des ordinateurs, c'est dans le but d'automatiser des tâches et d'améliorer la productivité. 

Le problème est qu'on ne peut pas toujours évaluer la rentabilité d'un système informatique, et que, même quand on le peut, on ne prend pas toujours les mesures qu'il faudrait. 

Par exemple, si les directions d'entreprises agissaient rationnellement, elles remplaceraient Microsoft Office sur les postes de travail des employés par OpenOffice.org, IBM Lotus Symphony ou une autre suite bureautique gratuite. C'est ce qu'IBM a décidé de faire en septembre 2009 avec une directive qui demande aux 360'000 employés de la firme d'utiliser uniquement Lotus Symphony (Spiegel Online, 11/9/09). L'administration française a fait de même en 2007, migrant 400'000 postes vers OpenOffice.org (L'Expansion, 8/9/06), peu après la Gendarmerie nationale, avec 70'000 postes (01.net, 11/4/05), et il y a plus de 150 autres exemples dans l'Union européenne (OSOR). 

Dans chaque cas, les responsables ont rapporté que l'apprentissage du logiciel n'a pas posé de problèmes particuliers et que la migration a entraîné une forte diminution des coûts.


Gérer l'informatique de l'organisation : comment faire ?

L'informatique est-elle rentable ? La réponse est moins évidente qu'il ne paraît.

Choisir les consultants externes : se poser les bonnes questions.

L'audit du système informatique.


http://jaquet.org